Le basketball mauricien, avec le football, le rugby et le volley-ball, sera l’un des sports collectifs qui sera au programme des prochains Jeux des Îles de l’Océan Indien (JIOI) qu’organise Maurice en 2019. Récemment, Stephan Toussaint, ministre de la Jeunesse et des Sports, avait déclaré qu’il faut absolument viser l’or dans cette discipline au prochain rendez-vous indianocéanique. Ce Graal mettra ainsi fin à la longue disette qui poursuit Maurice en basketball.

On ne perd donc pas de temps pour essayer de se retrouver sur la première marche du podium. De ce fait, la Fédération mauricienne de basketball (FMBB) a récemment procédé à la nomination d’un nouvel entraîneur national. Il aura la responsabilité de la sélection féminine et la préparer adéquatement pour les Jeux. Le nouvel homme fort se nomme Désiré Numa.

Il a, dans le passé, entraîné les équipes telles que le Real et Roche-Bois Warriors. C’est donc un nouveau challenge qui se présente à lui. Désiré Numa a eu l’occasion de s’entretenir avec une dizaine de basketteuses. C’était lors d’un premier rassemblement au gymnase de Phoenix. Le but était de réaliser un premier constat.

Désormais, à un peu plus de deux ans des JIOI, les entraînements vont se bousculer pour les basketteuses. L’objectif est de mettre sur pied une formation compétitive le plus tôt possible. Et il y a du potentiel car la sélection féminine regorge de talents. D’ailleurs, Hedley Han, président de la FMBB, est d’avis que la prochaine selection, avec l’encadrement du nouveau sélectionneur peut aller très loin. «Nous pensons que ce coach peut réaliser des choses intéressantes avec son groupe. Notre objectif demeure les Jeux et nous avons le potentiel d’atteindre ce but», explique Hedley Han.

Cette catégorie a, en deux fois, ramené deux médailles de bronze en 1985 à domicile et en 2011 aux Seychelles.