BEACH VOLLEY : Le show au chaud

Pour la première fois depuis sa création en 1979, les Jeux des Îles de l’Océan Indien (JIOI) vont faire place au beach-volley. L’adhésion de cette discipline spectaculaire aux Jeux a été avalisée par le Conseil international des Jeux (CiJ), le 28 mars 2017.

Ce sport a pris naissance dans les années 1920 en Californie avant de se propager en Europe. Les tentatives pour professionnaliser cette discipline ont échoué dans les années 60, mais cela n’a pas empêché ce sport de gagner en popularité, car de par son potentiel médiatique, il a été efficacement exploité comme outil à la commercialisation mondiale du sport.

Qualification pour les JO

Après avoir été en démonstration à Barcelone lors des Jeux Olympiques (JO) en 1992, le beach-volley accédera finalement aux Jeux Olympiques en 1996 à Atlanta. En 2015 lors des JIOI, un tournoi de beach-volley a été organisé en amont sur la plage de Boucan Canot. Puis aux Seychelles a eu lieu le tournoi qualificatif dans le cadre de la Continental Cup ainsi que l’organisation de la Nations Cup l’année suivante.

Maurice n’a pas chômé dans cette discipline. En 2011, les paires Natacha Rigobert-Elodie Li et Prisca Seerunghen-Marjorie Nadal participent à un tournoi qualificatif en Afrique afin de progresser vers une qualification pour les JO de Londres, en 2012. C’est finalement la paire Natacha Rigobert-Elodi Li qui se qualifiera pour les JO.

Enter Madagascar et Comores

Si Maurice a pris une longueur d’avance sur les autres îles de l’océan Indien en 2012 et qu’elle a affiché clairement ses ambitions, en 2016, à Madagascar, sur le sable de Mahajanga où elle a remporté le titre tant chez les hommes que chez les femmes lors de la première édition de la Nations Cup de beach-volley de la Zone 7.

Si cette compétition a permis à Maurice, favorite à la conquête de l’or pour les JIOI 2019, de jauger le potentiel des Malgaches et Comoriens, en revanche, on connaît peu des Réunionnais. Les Bauda, Ramdoss, Chellumben et Cousin chez les filles et Alfred, Louise, Evans et Sauteur chez les garçons devront être très vigilants face à leur adversaire afin d’assurer le show et d’entrer dans l’histoire comme les premiers médaillés d’or dans cette discipline.