Bernard Baptiste passe la barre des 18 mètres

Le Rodriguais Bernard Baptiste a battu le record national du lancer du poids avec un jet de 18m35 lors des championnats de France des clubs, le 6 mai dernier, à Tomblaine en France.

Après avoir porté la meilleure marque nationale à 17m79 (17 fév 2019) lors des championnats de France élite en salle, l’athlète rodriguais a une fois de plus justifié la confiance placée en lui par l’Association Mauricienne d’Athlétisme (AMA). En stage depuis le 24 avril dernier au sein du club Nancy- Lorraine en France, le détenteur du record national du lancer du poids a confirmé son regain de forme.

N’ayant  pas été transcendant lors des Jeux du Commonwealth à Gold Coast, en Australie, en avril dernier, il a remis la machine en marche quelques jours après avoir posé ses valises en France quand il a réalisé une performance de 17m29 lors des championnats des Voges (29 avril 2019). Sous la supervision technique  du coach français, Francisco Gonzalez, et de l’entraîneur mauricien, Joël Sévère, Bernard Baptiste a pu régler quelques petits problèmes techniques qui lui avaient barré la route à une performance honorable lors du rendez-vous de Gold Coast.

C’est ainsi que dès son deuxième essai dimanche dernier, il a pulvérisé son ancienne marque par 56cm pour porter le nouveau record national à 18m35. Il a dédié sa performance exceptionnelle à «USN Mauritius, les coaches Francisco Gonzalez et Joël Sévère, à tous ceux qui le soutienent dans ses projets sportifs et sans oublier son entraîneur à Maurice, Jacques Ramtanon».

Selon ce dernier, cette performance était attendue : « Il a dépassé la barre psychologique des 18m plusieurs fois à l’entraînement cette année. Cependant, des fois en compétition, tous les facteurs ne sont pas réunis pour réaliser l’exploit. On va désormais se préparer pour les prochains championnats d’Afrique qui auront lieu au Nigeria en août prochain », a-t-il dit.

Pluie de meilleurs performances

Ce stage qui s’insère dans le cadre de la préparation en vue des championnats d’Afrique d’athlétisme (1er -5 août, Nigeria) et des Jeux des Îles de l’Océan Indien (JIOI) 2019 apporte déjà son lot de bons résultats pour les Mauriciens qui y participent. Jessika Rosun a réalisé sa meilleure performance de la saison au lancer du javelot (50m88), Vanessa Colin (poids -10m93), Jean-Ian Carré (marteau-52m34) et Fabrice Rajah (110m haies – 15.26secs).

Avec d’autres compétitions prévues avant la fin du stage, il est fort possible que d’autres exploits soient mis au crédit des stagiaires mauriciens.