Le State Recognition Retirement Scheme aura été, sans aucun doute, l’un des tournants dans le giron sportif mauricien cette année. D’ailleurs, Stephan Toussaint, ministre de la Jeunesse et des Sports, en a longuement parlé, lors de sa conférence de presse du mercredi 20 décembre. En effet, c’était l’heure du bilan pour l’homme fort du sport mauricien.

Le State Recognition Retirement Scheme permet à près d’une centaine d’athlètes de bénéficier d’une allocation mensuelle. Durant son intervention, le ministre Toussaint a tenu à féliciter le Premier ministre Pravind Jugnauth. «Je remercie le Premier ministre qui a rapidement approuvé ce projet tout en décaissant l’argent nécessaire pour aider nos anciennes gloires». Le ministre a soutenu que le projet culminera avec un Hall of Fame qui est actuellement en gestation.

Après avoir abordé le sujet du State Recognition Retirement Scheme, Stephan Toussaint a évoqué la somme qui couvre les dépenses des athlètes de haut niveau. Cette somme a connu une hausse importante de Rs 3000. Et nos sportifs ne sont pas les seuls à en bénéficier puisque les ‘sparring partners’ de même que les guides pour les handisportifs reçoivent également cette aide. Stephan Toussaint n’a pas manqué de rappeler qu’un total de Rs 19 m a été investi pour aider comme il se doit les athlètes.

Lors de son point de presse, le ministre Toussaint est aussi revenu sur les Jeux des Îles de l’Océan Indien (JIOI), l’événement phare, dit-il, qu’accueillera notre île en 2019 et qui reste la priorité du pays. En football, notre interlocuteur a expliqué que Rs 54 m ont été injectées. «Le football a l’obligation de ramener des résultats. Nous devons obtenir l’or dans cette discipline», a-t-il martelé, au Citadelle Mall, en présence de ses officiers.

Restant dans le domaine des JIOI, Stephan Toussaint s’est réjoui de l’heureuse conclusion de la réunion extraordinaire du Conseil International des Jeux (CIJ). «Je suis heureux que tout soit rentré dans l’ordre et que nos voisins seront de la partie. On va dans la bonne direction avec plusieurs lancements dont le sponsorship Kit ou encore le site web».

En guise de conclusion, le MJS a souhaité que le mouvement sportif avance comme un seul homme afin d’atteindre l’excellence. «Il nous faut avoir ce winning spirit», a-t-il dit.