Les haltérophiles mauriciens ont pris part aux Championnats nationaux, le samedi 9 décembre. La compétition avait eu lieu au Centre national d’haltérophilie à Vacoas. Les performances et les records enregistrés durant ce rendez-vous en disent long sur l’état de forme des quadricolores qui, après une longue saison, ont encore prouvé qu’ils étaient dans de bonnes dispositions.

Ketty Lent et Anthony Madanamoothoo ont particulièrement brillé lors du dernier concours de la saison. La première nommée a battu six records nationaux durant son passage sur la planche tandis que le second a été crédité de quatre records nationaux.

Anthony Madanamoothoo était en lice chez les 77 kg tandis que Ketty Lent concourrait chez les -63 kg. Cette dernière a réalisé 71 kg à l’arraché et 92 kg à l’épaulé-jeté. Suffisant pour s’emparer de la première place sur le podium. La performance d’Anthony Madanamoothoo a aussi été titanesque puisqu’il a pris une charge de 124 kg à l’arraché et 152 kg à l’épaulé-jeté.

Emmanuella Labonne, triple médaillée d’or aux derniers Jeux des Îles de 2015, a signé une performance remarquable en s’adjugeant l’or chez les -75 kg grâce à ses 82 kg à l’arraché et ses 100 kg à l’épaulé-jeté.

Au terme de la compétition, Khelwin Juboo a obtenu le titre de meilleur espoir, ce géant, qui était dans le groupe des -105 kg, a réalisé une performance de 95 kg à l’arraché et 130 kg à l’épaulé-jeté. Notons aussi le record de Dorian Madanamoothoo à l’arraché chez les -62 kg.

Après ce rendez-vous qui a été une réussite sur toute la ligne, nos leveurs de fonte peuvent passer les vacances tranquillement avant de se focaliser sur les Jeux du Commonwealth, qui auront lieu au mois d’avril en Australie.

Lors de la dernière édition des JIOI, l’haltérophilie mauricienne a été au-dessus du lot et a largement contribué à la performance d’ensemble de Maurice. En effet, cette discipline a permis aux quadricolores de remporter 21 médailles d’or au total. Une sacrée performance qui est une nouvelle fois attendue.