JIOI 1985 – 2e édition à Maurice

Une première réussite pour Maurice

La flamme visite une deuxième destination après une apparition inaugurale à l’île de La Réunion, en 1979. Cette fois, c’est Maurice qui accueille le grand rendez-vous des sportifs mauriciens pour la première fois de son histoire. L’événement dure du 24 août 1985 au 1er septembre. 13 disciplines sont au programme des Jeux des Îles de l’Océan Indien, car outre le pays hôte, cinq pays ont répondu à l’invitation.

Au cours de la cérémonie d’ouverture organisée au stade Georges V, c’est Nano Sauzier qui a eu l’insigne honneur d’allumer la vasque. Ce sportif accompli, alors âgé de 50 ans et médaillé d’or avec Herbert Couacaud en 1979 dans l’épreuve du double-hommes en tennis, nous a quittés en 2014. 1200 jeunes feront étalage de leur talent durant cette cérémonie, Tizan le Dodo, mascotte des Jeux de 1985, s’attelant à enthousiasmer la foule à sa manière.

Au cours de la compétition d’athlétisme, la Mauricienne Christine Bechard grimpera en trois occasions sur la plus haute marche du podium en étant sacrée à l’heptathlon, au disque et au saut en hauteur. Côté masculin, Dominique Béchard sera également excellent grâce à ses succès au poids, au marteau et au disque. Les Malgaches feront, eux, le doublé au 1500m et au 10 000m.

Tirs au but

Cinq épreuves et cinq médailles d’or en badminton pour nos représentants, intraitables dans cette compétition. Le tournoi a également permis aux Maldives de décrocher leur unique médaillé dans ces Jeux, les Maldiviens s’emparant de l’argent dans l’épreuve par équipes. En boxe, les Seychellois auront le dernier mot en s’octroyant quatre médailles d’or. Les Mauriciens Teekaram Rajcoomar, Denis Mortimerdo et Hervé Nagloo ont, eux, offert trois médailles d’or au Club Maurice.

Les Réunionnais domineront le judo avec sept médailles d’or et 13 en natation tandis que Norbert Gellé, Gilles L’Entêté, Patrick Piat et Gilbert Quéland s’adjugeront l’or dans le contre-la-montre par équipes en cyclisme. Maurice ramènera, d’autre part, trois médailles d’or en voile et dit merci à Pascale Ménagé, Jean-Claude Farla et Bruno Mamet.

L’un des plus grands moments de ces Jeux reste sans aucun doute la victoire du Club M en finale de football. Après avoir survolé sa poule en enchainant une victoire face aux Seychelles et une autre contre Madagascar, c’est à l’exercice des aux tirs au but que Maurice l’emportera contre La Réunion en convertissant quatre penaltys contre deux pour les Réunionnais. Le score était de 4-4 au bout des 90 minutes réglementaires.

Les Jeux terminés, les Mauriciens pouvaient afficher la satisfaction tant au niveau de l’organisation qu’à celui de la performance. Dans ce registre, Maurice avait ramené 36 médailles d’or pour un total de 126 médailles. Les Réunionnais, avec le même nombre, nous précéderont devant grâce à leurs 49 titres engrangés.

Disciplines retenues
Athlétisme, badminton, basketball, boxe, cyclisme, football, haltérophilie, judo, natation, tennis, tennis de table, voile, volley-ball.

Tableau des médailles

  • Rang
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • Nation
  • Réunion
  • Maurice
  • Madagascar
  • Seychelles
  • Maldives
  • Comores
  • Or
  • 49
  • 36
  • 29
  • 6
  • 0
  • 0
  • Argent
  • 45
  • 38
  • 27
  • 9
  • 1
  • 0
  • Bronze
  • 32
  • 52
  • 34
  • 9
  • 0
  • 7
  • TOTAL
  • 126
  • 126
  • 90
  • 24
  • 1
  • 7