JIOI 2019 : Deux jours de travaux laborieux pour le CIJ

Les deux jours de travaux du Conseil international des Jeux (CIJ) ont pris fin le mardi 19 février, à l’hôtel Voilà Bagatelle. Cette réunion a débouché sur plusieurs résolutions. Le tirage au sort des sports collectifs pour les prochains JIOI s’est déroulé dans la transparence. La demande d’admission du Sri Lanka aux Jeux des Iles 2019 n’a pas été retenue en raison de l’absence du vice-président du Comité olympique srilankais, Assanga Chandana Seneviratne. Cependant, le Sri Lanka est appelé à faire une autre demande d’adhésion lors de la prochaine réunion du CIJ, qui se tiendra pendant les JIOI 2019.

«Nous n’avons pas pu avancer sur ce dossier, mais nous allons l’aborder pendant les JIOI. Le Sri Lanka ne participera pas aux JIOI 2019. S’agissant des prochains Jeux de 2023, tout dépendra de la décision qui sera prise en juillet », explique Antonio Gopal, président du CIJ.

Lors de cette réunion, il a aussi été question de l’attribution de l’organisation des Jeux de 2023 et 2027. Les Comores et Maldives ont fait une demande de candidature pour la tenue des Jeux de 2023. Le verdict sera rendu après qu’une délégation du CIJ aura effectué une visite des lieux dans ces deux îles, probablement en mai ou juin, selon le président de cette instance. Pour les JIOI de 2027, c’est Mayotte qui s’est portée candidate comme pays hôte et a demandé au CIJ un accord de principe dans ce sens. Le conseil en a pris note et a décidé de soulever la question à la prochaine réunion.

Par ailleurs, les règlements techniques ont été revus selon les besoins de chaque pays. Le CIJ a aussi pris note avec satisfaction de l’avancement des travaux des différentes commissions du Comité d’organisation des 10èmes Jeux des Iles.