JIOI 2019 : L’éducation des nageurs au centre des priorités

Les nageurs ont eu l’opportunité de se familiariser avec la piscine de SPARC

À moins de huit mois des Jeux des Iles de l’Océan Indien (JIOI) 2019, la Fédération Mauricienne de Natation (FMN) a convié les nageurs présélectionnés en vue de l’échéance indienne océanique pour un exercice de team building, samedi dernier, 1er décembre, au Sports, Aquatics and Recreation Centre (SPARC) à Cascavelle. Le but principal de ce regroupement était de donner des informations aux nageurs sur des outils indispensables à l’amélioration de leurs performances.

Familiarisation, partage et éducation.  Tels étaient les grands axes de ce rassemblement qui a duré une journée à l’initiative de la FMN et du ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS).

Plusieurs intervenants, travaillant en étroite collaboration avec le ministère concerné pour la préparation des athlètes en vue des JIOI 2019, ont pris la parole au SPARC.

C’est la psychologue Astrid Tixier qui a été la première à intervenir. Elle a expliqué aux nageurs combien une bonne préparation mentale peut aider à améliorer la performance et avoir le contrôle de ses émotions à l’entraînement et pendant les compétitions.

Les autres intervenants étaient Pravin Domun du centre médico-sportif et le Dr Bernard Baptiste. Le premier nommé a parlé des procédures à suivre lors d’un contrôle antidopage ainsi que sur les produits prohibés alors que le Dr Baptiste a fait une présentation sur la prévention des blessures et la réhabilitation.

Pendant cet atelier de travail, les nageurs qui ne s’entraînent pas au SPARC ont eu l’occasion de se familiariser avec la piscine qui s’y trouve. « C’est important de se sentir à l’aise dans cet environnement car il est fort probable que les compétitions de natation se tiennent en ce lieu à l’occasion des JIOI 2019 », a déclaré, Idriss Sufraz, responsable technique de la FMN.

Quant au président de la FMN, Harold Lai, il reconnaît aussi l’importance de tenir un tel rassemblement. « Deux autres exercices de ce type seront conduits avant la tenue des JIOI. C’est important de bâtir un esprit d’équipe et de se familiariser avec l’environnement.  Nous avons aussi profité de cette occasion pour présenter notre plan de travail aux présélectionnés en vue des JIOI 2019. Au nom de la FMN, je remercie toutes les institutions qui ont rendu cette activité possible », a-t-il, dit.

Pour Idriss Sufraz, sports coach au MJS et responsable technique de la natation mauricienne, ce genre de regroupement est important pour bâtir l’esprit d’équipe et aussi pour la familiarisation de l’environnement aux nageurs.

Une quinzaine de nageurs étaient présent à l’événement de samedi ainsi que les entraîneurs, Idriss Sufraz, Kersley Yardin, Philippe Pascal, Erwan Layec et Ben Hiddlestone. « Il est aussi bon de savoir que les nageurs présélectionnés s’entraînent actuellement au sein de leur club et ce n’est qu’à un mois des JIOI 2019 que les nageurs seront appelés à s’entraîner collectivement. La décision de se passer des services d’un DTN porte ses fruits actuellement vu la performance des nageurs qui ne cessent de progresser », a déclaré Harold Lai.

En cette fin d’année, les nageurs ne seront pas au repos. Les championnats nationaux en petit bassin auront lieu à la piscine Pavillon, à Quatre-Bornes, du 13 au 16 décembre.