Présentation des sites

1

ATHLÉTISME

Stade Germain Comarmond, à Bambous

2

BADMINTON

Centre national de badminton de Rose-Hill

3

BASKETBALL

Gymnase de Phoenix

4

BOXE

Centre national de Boxe, Vacoas

5

Football

Georges V, CUREPIPE

 

6

CÉRÉMONIE D’OUVERTURE ET CLÔTURE

Stade Anjalay Coopen

7

FOOTBALL

Stade Auguste Vollaire, Flacq

8

HALTÉROPHILIE

James Burty David Gymnasium, Curepipe

9

                                                                           NATATION, JUDO ET CYCLISME

Complexe sportif de Côte-d’Or

10

                                                                                     RUGBY

                                                                           Northfield Rugby Field, Mapou

11

TENNIS DE TABLE

Centre national de tennis de table à Beau-Bassin

12

VOLLEYBALL

Complexe sportif Pandit Sahadeo, Vacoas

13

BEACH VOLLEY

Mon Choisy Beach Volley Arena

14

VOILE

Grand Baie Yacht Club

15

VOILE

Anse La Raie Youth Centre

16

FOOTBALL

                                                                                             Stade George V, Curepipe

1. Stade Germain Comarmond, Bambous

Situé à l’entrée du village de Bambous, à mi-chemin de Rose-Hill et Flic-en-Flac, le stade Germain Comarmond, construit en 2003, accueillera l’atlétisme pour les Jeux de 2019.

Au fils des ans et des compétitions, ce stade a été le témoin d’une des plus belles moissons de médailles des athlètes mauriciens lors des Jeux des Îles de l’Océan Indien de 2003.

Le stade Germain Comarmond a aussi accueilli les Championnats d’Afrique d’athlétismes seniors en 2006 ainsi que les 9e et 11e Championnats d’Afrique juniors d’athlétisme, en 2009 et 2011. C’est bien ici que la Sud-Africaine Caster Semenya avait réalisé la meilleure performance mondiale de l’année au 800m, en 2009.

Badminton

2. Centre national de badminton, Rose-Hill

Situé au cœur de Rose-Hill, le Centre national de badminton – comme son nom l’indique – accueillera les badistes pour les prochaines Jeux des îles de l’océan Indien. En février 2016, ces courts étaient le théâtre de l’exploit réalisé par la sélection mauricienne féminine qui s’est qualifiée pour la grande finale de la Thomas and Uber Cup comptant pour le tournoi mondial. Auparavant, le Centre a accueilli, en 2004, 2007 et 2013, les Championnats d’Afrique seniors et des juniors en 2011.

Il est à noter que les premières rencontres comptant pour les Jeux des Iles aura lieu le 20 juillet. Il convient à nos représentants de faire vibrer tout le pays avec une razzia de médailles.

Basketball

3. Gymnase de Phoenix

Construit pour les Jeux de 2003, le Gymnase de Phoenix accueillera les basketteurs pour la 10e édition des JIOI. Rappelons, que des travaux de rénovations sont actuellement en cours à cet effet. Plusieurs éditions de la Coupe des clubs champions de l’océan Indien (CCCOI) y ont eu lieu. Du 13 au 22 juillet 2017, le Gymnase de Phoenix avait accueilli sa toute première continentale de haut niveau, l’Afrobasket. Un tableau électronique y a été installé à cette occasion. Tableau qui sera utile pour les joueurs mais aussi et surtout pour les spectateurs qui viendront assister aux rencontres qui débuteront le 20 juillet.

Boxe

4. Centre national de Boxe, Vacoas

Août 2003, le Centre national de Boxe était plein à craquer. Pour cause, sur les 11 finales au programme, nos boxeurs se sont qualifiés pour les 10 restants. À chaque points que nos compatriotes marquaient, les supporters mauriciens laissaient exploser leur joie.

Le 27 juillet 2019, date à laquelle se tiendront les finales dans les différentes catégories, tout ce que la Nation mauricienne espère est  que les dieux du ring soient avec nos boxeurs et qu’ils se retrouvent sur la plus haute marche du podium.

Cyclisme

5. Complexe sportif de Côte-d’Or/Rond Point l’Avenir/Ripailles/Rond Point Valentina

La Fédération mauricienne de cyclisme qui a des paramètres techniques à respecter avant de déterminer le lieu ou se tiendra le cyclisme. La police devra de son côté assurer la sécurité du public en prenant des mesures de sécurité sur la route.  Le parcours sera comme suit: Départ Complexe sportif de Côte-d’Or, Rond Point L’avenir, Rond Point Ripailles, Rond L’avenir, Rond Point Côte-d’Or, Rond Point Valentina et ainsi de suite.

En 2003, le contre-la-montre individuel et par équipe avait eu lieu dans le Nord de l’île sur le mythique parcours de Beau-Plan, alors que l’arrivée de la course en ligne avait eu lieu devant la cour de la mairie de Beau-Bassin/Rose-Hill.

6. Stade George V, Curepipe

Véritable vieux de la vieille, George V a toujours été, et ce depuis sa construction en 1954, l’antre du football mauricien. Ce mythique stade a vu évoluer des formations européennes tels que Tottenham Hotspur, Aston Villa, Everton, le Paris Saint Germain, mais aussi la célébre équipe indienne du Mohun Bagan.

Le ‘Theatre of Dreams’ du Club M, le stade George V a maintes fois fait rêver le pays. Comment ne pas se souvenir des finale des Jeux des îles de 1985 et 2003. Jamais victoires n’ont été aussi belle. La finale de 2003 avait un cachet particulier. Car, lors de la cérémonie de la remise des médailles, les supporters étaient autorisés à entrer sur la pelouse. Il y avait, comme on l’appelerait volontier, une grande communion autour de notre sport roi.

Sans verser dans un optimisme déraisonné, pour la 10e édition Maurice sera de nouveau en finale. Mais contre qui ? Réponse le 27 juillet au stade George V.

7. Stade Auguste Vollaire, Flacq

Stade Auguste Volaire - Flacq

Pour cette 10e édition, le stade Auguste Volaire sis à Flacq, accueillera des matches de foot. Inauguré le 25 mai 1991, le stade Auguste Volaire avait accueilli, comme événement d’ouverture, une rencontre d’athlétisme cadet entre Maurice, La Réunion et les Seychelles. Il est à noter que le stade est doté d’une magnifique pelouse qui doit sa condition à un bon entretien et à la chaleur et la pluie abondante dans cette région de l’île.

8. Gymnase James Burty David

Les épreuves d’haltérophilie auront lieu au gymnase James Burty David à Curepipe.

9. Complexe sportif de Côte d’Or

10. Complexe sportif de Côte d’Or

11. Northfield Rugby field

Après 1979, le rugby refait enfin son entrée aux JIOI en 2019. Cette fois-ci, les épreuves se dérouleront sur le terrain de rugby appartenant à l’établissement scolaire international Northfields, à Mapou. Les compétitions du 24 au 25 juillet 2019.

12. Centre national de tennis de table, Beau-Bassin

Construit pour accueillir les compétitions de tennis de table en 2003, ce gymnase a fait le bonheur des locaux lors de la 6e édition des JIOI avec le triomphe de l’équipe mauricienne. Depuis, ce centre continue à héberger les entraînements des licenciés de l’Association Mauricienne de Tennis de Table, ainsi, que ceux des équipes nationales.

Trois événements majeurs ont eu lieu au centre national de tennis de table après les JIOI 2003: en 2004, les Championnats d’Afrique seniors de tennis de table qui ont rapporté à Maurice trois médailles de bronze; en 2015, trois médailles de bronze ont été obtenues lors des Championnats d’Afrique junior et, lors du World Junior Circuit en 2015, Maurice a remporté sept médailles de bronze et deux d’argent.

Le centre national de tennis de table sera certainement plein à craquer en 2019 pour soutenir nos valeureux pongistes dans leur quête de médailles.

13. Gymnase Pandit Sahadeo, Vacoas

Célèbre pour son dôme, le gymnase Pandit Sahadeo a été inauguré, le 23 août 1985, par l’ancien-Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, à l’occasion des deuxièmes JIOI, tenus à Maurice, pour accueillir le basketball.

Puis en 2003 lors de la sixième édition de ces Jeux, le gymnase a été rénové pour accueillir uniquement le volleyball. Le gymnase Pandit Sahadeo a régulièrement été l’hôte de la Coupe des Clubs Champions de l’océan Indien (CCCOI), et a aussi hébergé les Championnats d’Afrique de Judo.

Pour les Jeux de 2009 où Maurice sera mis à rude épreuve par les Malgaches et les Seychellois, il faudra s’attendre à une ambiance électrique digne de 2003 quand Maurice avait triomphé en masculin.

Il n’est pas exclu que certains matches de volleyball se joueront aussi au complexe sportif de St-Pierre.

Beach-volley

14. Mon Choisy Beach Volley Arena

Après la décision entérinée par le CIJ d’inscrire le Beach-Volley au programme des Jeux, en mars 2017,  cette discipline sera au rendez-vous à la 10e édition des JIOI. La compétition se tiendra au Mon Choisy Beach Volley Arena.

La rentrée officielle du beach-volley n’est pas une grosse surprise, car en 2015 à l’île de La Réunion, un tournoi avait été organisé dans la même période que les JIOI, plus précisément à Boucan Canot.

Puis toujours dans l’océan Indien, le tournoi qualificatif dans le cadre de la Continental Cup aux Seychelles en 2015 et l’organisation de la Nations Cup l’année suivante ne laissera plus planer aucun doute quant à l’adhésion de cette discipline aux JIOI 2019.

Ceux qui ne pourront pas se faire une place dans leur sélection nationale respective de volley-ball tenteront certainement de prendre un ticket pour le beach-volley.

15. Grand Baie Yacht Club/Anse La Raie Youth Centre

Les épreuves de la Voile se tiendront dans les eaux de Grand Baie et Anse La Raie.

16. Stade Anjalay, Belle-Vue

Stade Anjalay - Belle-Vue

Le stade Anjalay accueillera la cérémonie d’ouverture et de clôture des JIOI 2019. Inauguré en janvier 1991, ce stade a accueilli comme premier événement majeur les Championnats d’Afrique d’athlétisme en 1992.

Plusieurs autres événements ont suivi, à l’instar des matches de football dans les tournois continentaux, un match opposant une équipe jeune de Manchester United à la sélection nationale, de Rugby world 10’s en 2016 et 2017 ainsi qu’un tournoi de cricket international en juin 2017.