Liliane Potiron bat le record national du triple saut avec 12m63

Liliane Potiron de Camp du Roi AC, Rodrigues, a battu le record national du triple saut féminin avec un bond de 12 m 63 lors de la Mauritius Athletics (MAA) Series qui s’est tenue le samedi 16 juin au stade Maryse Justin à Réduit. Au lancer du marteau, Jean Ian Carré a causé la surprise en devançant Nicholas Li Yung Fong.

La  star de la première manche des MAA Series a été sans conteste Liliane Potiron. La Rodriguaise a porté le record national féminin du triple saut à 12 m 63 lors de son troisième essai. L’ancien record était la propriété de la Rodriguaise Karina Jolicoeur en dte du 12 juin 2015 avec une performance de 12 m 55.

Du coup elle devient la seule athlète à figurer au classement féminin des  MAA Series dotés d’un cash prize de Rs 10,000. Cela grâce à sa performance au triple saut qui vaut 983 points. A titre d’information, la MAA a établi un tableau à points où les athlètes doivent  évoluer au-dessus d’un certain barème de performance pour pouvoir figurer sur ce tableau.

L’élégante Liliane Potiron était confiante de pouvoir battre ce record. «J’atterris souvent au-delà de la barre des 12 mètres. Et aujourd’hui (samedi:ndlr), je me suis sentie très bien dès mon premier saut même si mes deux premiers essais n’ont pas été comptabilisés. La troisième tentative était  la bonne et je me réjouis de cette performance», a-t-elle dit.

Objectif Championnats d’Afrique

La nouvelle détentrice du record national du triple saut féminin garde en tête la médaille d’or aux Jeux des Iles de l’Océan Indien (JIOI) 2019, mais avant tout, elle a comme objectif de réaliser le minima aux prochains Championnats d’Afrique d’athlétisme. «Le minimum se situe à 13 mètres. Je suis confiante de pouvoir le faire», a-t-elle déclaré.

Cette première manche des MAA Series a aussi vu la victoire surprenante de Jean Ian carré qui a devancé au classement Nicholas Li Yung Fong au lancer du marteau. Avec un jet de  55 m 26, Jean Ian Carré se positionne comme un sérieux prétendant dans la course à la médaille d’or pour les JIOI 2019 avec comme adversaire principal, Nicholas Li Yung Fong qui a décroché le titre indianocéanique en 2003, 2007, 2011 et 2015.

«Ce n’est certes pas ma meilleure  performance au lancer du marteau, mais je suis content d’avoir pu toucher la marque des 55 mètres. Je reviens d’une blessure au dos qui a freiné ma progression cette saison. J’espère réaliser le minima aux Championnats d’Afrique pendant les championnats de Maurice au mois de juillet», a dit Jean Ian Carré.

Dans le tableau masculin, Jonathan Bardottier a inscrit son non en haut du hit parade avec 1047 points. Le sprinteur a  été crédité d’un temps de 10.43 secondes. Aucun autre athlète masculin ne figure sur ce classement pour l’instant.

La prochaine manche des MAA Series aura lieu le 21 juillet prochain et sera précédé du Meeting International de Maurice. Les deux compétitions auront lieu  au stade Maryse Justin à Réduit.