Featured Video Play Icon

MOBILIZASYON MORIS 19, LE TON EST DONNÉ POUR LES JIOI

Le succès de cette première journée récréative de Mobilizasyon Moris 19, organisée le samedi 19 janvier, au Port-Louis Waterfront, en vue des JIOI, a fait l’unanimité auprès des Mauriciens. Ils étaient venus des quatre coins de l’île pour assister à cette manifestation qui avait pour but de créer l’enthousiasme autour des prochains Jeux des Iles de l’Océan Indien.

 

Tous les ingrédients étaient au rendez-vous pour plaire. D’abord, il y a eu le défilé des présélectionnés des 14 disciplines ainsi que leurs coachs. On a également rendu hommage aux champions d’hier, qui ont fait honneur au pays durant les précédents jeux. L’animation était assurée par l’incontournable Ton Rolo toujours égal à lui-même.

 

Les artistes locaux n’étaient pas en reste, il y a eu les Mayepa Sisters, Ecolo’ Zik, ou encore les finalistes de « zenes montre to talent », qui ont mis le feu à la scène. Le public n’a guère eu le temps de s’ennuyer tant la journée était remplie de surprises. Cette fois, c’était la mascotte Krouink qui a tenu ses fans en haleine. Alors que la foule se demandait, où il était passé, Krouink est arrivé en hélicoptère comme une star d’Hollywood ! Les éléments du National Coast Guard ont pris le relais en l’escortant jusqu’au quai.

 

Le ministre Stéphan Toussaint a saisi l’occasion pour faire ressortir combien il est important au public d’apporter son soutien en la circonstance. « C’est toute enn lékip qui pé travay pour les JIOI et nous, la population morisyenne bizin soutenir sa lékip là. Nou bizin derrière nou bann athlètes, nou bann entraîneurs, nou bann fédérations…sans oublier nou frères et sœurs de Rodrigues et Agaléga », a-t-il déclaré. Par ailleurs, il a invité les passionnés de la musique à participer au concours « celle des Jeux des Iles ». En rappelant que la chanson qui parviendra à séduire les jurés, sera déclarée la chanson officielle des JIOI 2019.

 

Jean-Pierre Sauzier, CEO du COJI, et Giandev Moteea, trésorier du COJI, ont eux aussi mis l’accent sur la solidarité mauricienne et le soutien indispensable pour la réussite de nos athlètes. Une série de programmes divertissants s’est enchaînée, mais les chansons, interprétées par Mikael Pouvin, Blakkayo et le chanteur seychellois Elijah ont fait chavirer les cœurs des Mauriciens et des Mauriciennes. Nombreux sont ceux qui ont accouru vers ces célébrités pour prendre des photos et autres selfies afin d’immortaliser ce moment. Pour clore cette belle journée, rien de mieux que des feux d’artifices. Rendez-vous est pris pour d’autres manifestations pleines de surprises. La suivante se tiendra le dimanche 17 février, à Mahébourg.