National Sports Award 2017 : Les héros récompensés de leurs efforts

Il y avait une pluie d’étoiles au Ravenala Attitude Hotel, vendredi 2 février. Athlètes, dirigeants sportifs, entraîneurs et personnalités politiques s’y étaient donné rendez-vous pour le National Award 2017. Cette grande fête du sport a été l’occasion de raffermir les liens entre membres du giron sportif, mais surtout récompenser ceux et celles qui ont brillé au cours de la saison 2017.

Dans ce registre, la palme du meilleur sportif et de la meilleure sportive de l’année précédente est revenue à Fabrice Bauluck et Christiane Legentil. Le kickboxer, champion du monde l’an dernier, a logiquement été sacré. La judokate Christiane Legentil, médaillée d’argent aux Jeux de la Francophonie, reçoit cette distinction pour la troisième fois. Ils ont chacun reçu un chèque de Rs 125 000.


Dans son discours, Stephan Toussaint, ministre de la Jeunesse et des Sports, est revenu sur les accomplissements de l’année écoulée. Selon lui, 2017 a été positive. «2017 a été une très bonne année pour le sport mauricien. Nous n’allons pas nous reposer sur nos lauriers et il nous faut continuer sur cette lancée. À un an des JIOI, notre mission est de faire en sorte que tout soit prêt. Nous voulons des Jeux cinq étoiles et nous sommes bien partis pour cela».
Le ministre Toussaint vise plus haut et explique que les prochains JIOI sont avant tout un tremplin. «Ces Jeux vont nous servir à préparer l’avenir, car nous visons plus haut. Nous espérons avoir un maximum de représentants aux prochains Championnats du monde, mais surtout aux Jeux Olympiques de 2024».


Le ministre de la Jeunesse et des Sports a terminé son discours en lançant un vibrant appel pour combattre la drogue. «Les sportifs ont un rôle important à jouer, car ils sont des «role models». Les fédérations, elles, doivent pouvoir organiser des campagnes de sensibilisation pour toucher un large public».
La cérémonie a vu quelques anciens sportifs, à l’instar de Judex Lefou, Khemraj Naiko, Sultan Beeharry ou encore Priscilla Cherry-Lebon, entonner le Motherland.
La soirée des Awards n’a pas oublié les handisportifs, dont la contribution au sport mauricien est reconnue depuis longtemps. Ainsi, huit prix ont été décernés aux athlètes souffrant d’un handicap. Ceux qui nous ont quittés au cours de l’année 2017 n’ont pas été oubliés, car la cérémonie a décerné un Memorial Award à Cyril Monty et à Guy Bazerque.

 

Les lauréats de 2017
Sportsman : Fabrice Bauluck (Kick-boxing)
Sportswoman : Christiane Legentil (Judo)
Junior sportsman : Dinesh Pandoo (Haltérophilie)
Junior sportswoman : Ketty Lent (Haltérophilie)
Most promising sportsman : Victor Ah-Yong (Natation)
Most promising sportswoman : Laeticia D’Autriche (Triathlon)
Coach of the year – sport individuel : Judex Jeannot (Kick-boxing)
Coach of the year – sport collectif : Kersley Clark (Football)
Team of the year – sport individuel : Équipe féminine d’Haltérophilie
Team of the year – sport collectifs : Sélection U17 de Football

Autres prix
Visually handicapped sportsman : Rosario Marianne/Julien Anamootoo (Athlétisme)
Visually handicapped sportswoman : Julie Andra/Tania Salmine (Athlétisme)
Physically handicapped sportsman : Cédric Ravet (Athlétisme)
Physically Handicapped sportswoman : Brandy Perrine (Athlétisme)
Mentally Handicapped sportsman : Donovan Ravaye (Athléisme)
Mentally handicapped sportswoman : Ashley Telvave (Athlétisme)
Aurally handicapped sportsman : Diano Ravina (Athlétisme)
Aurally handicapped sportswoman : Ayusma Lokheeram (Athlétisme)

Memorial Award : Guy Bazerque (Boxe)
Memorial Award : Cyril Monty (Football)