Semi-marathon de Moka: Les présélectionnés des Jeux des Iles répondent présent

Le semi-marathon de Moka, disputé dimanche le 25 novembre, a donné un aperçu du niveau actuel des coureurs présélectionnés dans cette discipline en vue des prochains Jeux de Iles de l’Océan Indien (JIOI) 2019.

La bataille est rude. À huit mois des JIOI 2019, la sélection des coureurs devant prendre part à l’épreuve du semi-marathon (21.1km) en athlétisme est loin d’être définie. Quoique David Carver (Australie) et Jean-Luc VIibrim font figure d’épouvantail pour la sélection finale en détenant de loin les meilleures performances mauriciennes, leur place dans cette épreuve, qui se disputera dans les rues de Port-Mathurin en juillet prochain, n’est pas encore assurée.

David Carver n’avait pas pu terminer le semi-marathon de Rodrigues en septembre dernier alors que Jean-Luc Vilbrim a été battu à la surprise générale par Miguel Marie dimanche dernier. Si Vilbrim a le poids de l’âge qui pèse dans les jambes, Carver semble avoir des difficultés à s’adapter au climat tropical car en 2015, lors des JIOI à l’île de la Réunion, il n’avait pas été en mesure de terminer la course.

Derrière ces deux favoris, Miguel Marie a signifié ses intentions avec un brillant temps de 1h 14min 24secs, ce qui constitue son meilleur chrono. Il fait ainsi les yeux doux à la sélection alors que Dhavind Custnea (1h 15min 40secs) et Nitish Jhugursing (1h 17min 35secs) ne sont pas à négliger.

Le semi-marathon de Moka n’a pas vu la participation féminine. Dans cette épreuve pour les prochains JIOI, les espoirs mauriciens sont fondés sur Marie Perrier et Antoinette Milazar.

Ainsi les filles présentes s’étaient alignées sur un parcours de 10km, le 26 novembre. C’est Sabrina Rabot qui a remporté l’épreuve en 43min 35secs, soit neuf secondes de mieux que Sonia Soondon (43min 44secs). Pascaline Vilbrim a fini troisième en 48min 28secs.

Lors de ce semi-marathon de Moka, on a vu à l’œuvre l’ancien médaillé d’or aux 3000m steeplechase des JIOI 1990 à Madagascar, en l’occurrence Patrick Moonsamy. Il a effectué un retour étonnant à la compétition après presque vingt ans d’absence. Patrick Moonsamy a pris la deuxième place chez les vétérans en 1h 31min 28secs.

La préparation des athlètes de demi-fond en vue des JIOI 2019 se poursuit avec le début des soirées de demi-fond, vendredi 7 décembre.