Un tremplin pour les Jeux de 2019

Shalinee Valaydon - Altherophilie

L’haltérophilie a toujours été un gros pourvoyeur de médailles aux Jeux des Îles. On se souvient que les haltérophiles mauriciens ont largement contribué au record de titres du Club Maurice en ramenant 21 médailles d’or, six d’argent et 11 de bronze.

Cette année, Maurice accueille les Championnats d’Afrique d’haltérophilie. Chez les filles, cinq Mauriciennes seront engagées tandis qu’ils seront huit à y prendre part chez les hommes. Cette sortie sera l’occasion pour nos leveurs de fonte d’engranger le maximum d’expériences avant les Jeux des Îles 2019. D’ailleurs, les Seychelles seront représentées par une petite délégation. Les Dallons sont à l’aise dans cette discipline et les Mauriciens auront l’occasion de jauger le niveau de cet adversaire.

Dans sa quête de l’or, Maurice pourra notamment compter sur Roilya Ranaivosoa durant ces Championnats. La leveuse de fonte a déjà été sacrée championne d’Afrique. Elle espère désormais réaliser le même exploit sur ses terres. Dans son ensemble, la sélection mauricienne a de fortes chances d’être reconduite aux JIOI de 2019 d’où l’importance de frapper un grand coup au cours de ces Championnats.

La compétition sera rehaussée de la participation de quelques grosses pointures originaires du continent. Ainsi, l’Égyptien Mohamed Ihab, la Nigériane Maryam Usman et la Tunisienne Nouha Landoulsi seront de la partie. Ces trois athlètes ont déjà brillé sur le plan mondial. Landoulsi a déjà remporté une médaille d’or aux Jeux Olympiques Jeunes de Nanjing en 2014 avant d’être sacrée championne d’Afrique en 2015 dans la catégorie des 53 kg.

L’Égyptien évolue dans la catégorie des -77 kg. Il a notamment brillé aux derniers Jeux Olympiques de Rio en enlevant le bronze. Maryam Usman, quant à elle, est quadruple championne d’Afrique et médaillée d’or aux derniers Jeux du Commonwealth chez les +75 kg. Une dizaine de pays s’aligneront à cette compétition.

La sélection mauricienne

Dames

Roilya Ranaivosoa (-52 kg), Ketty Lent (-58 kg), Emmanuella Labonne (-68 kg), Alison Sunee (-69 kg), Shalinee Valaydon (-115 kg)

Hommes

Dorian Madanamoothoo (-56 kg), Jonathan Coret (-64 kg), Dinesh Pandoo (-69 kg), Anthony Madanamoothoo (-77 kg), Valentino Félicité (-85 kg), Akshay Jeeloll (-94 kg), Khelwin Juboo (+94 kg) et Alvin Jooron (+105 kg)