Visite et état des lieux des infrastructures sportives : Des travaux de rénovation seront entrepris

Préoccupé par les dégâts qu’auraient subis les infrastructures sportives après le passage du cyclone Berguitta, Stephan Toussaint, ministre de la Jeunesse et des Sports, a voulu en avoir le cœur net. Il a effectué, le samedi 20 janvier 2018, une visite des lieux des principaux sites sportifs, qui devraient accueillir les prochains Jeux des Îles de l’Océan Indien (JIOI) 2019.
Le premier constat est plutôt positif, car malgré les forces du vent, les infrastructures ont bien résisté. Des travaux de rénovation doivent toutefois être entrepris surtout au niveau de la toiture où l’eau a pu s’infiltrer. D’ailleurs, les responsables des sites de compétitions ont expliqué que les grosses pluies occasionnées par la tempête tropicale sont passées à travers le toit avant de se répandre sur les parquets.
«Je peux assurer que les infrastructures n’ont pas subi de dégâts majeurs et ce malgré le fait que le cyclone était puissant. D’ailleurs, je suis heureux de savoir que nos athlètes ont repris les entraînements», confie le ministre Toussaint. Ce dernier soutient que des travaux seront quand même nécessaires si l’on veut accueillir comme il se doit les prochains JIOI.
Ainsi, les travaux de rénovation vont bientôt débuter. Le but est que les sites retrouvent une seconde jeunesse. «Au cours de mes visites, j’ai vu là où il faut procéder à des réparations, et ce rapidement. Je vais en parler à mes ingénieurs afin que l’on puisse dégager une stratégie assez vite. Dans le cadre des JIOI, des rénovations spécifiques vont bientôt démarrer. Il y a déjà des officiers qui font le suivi et je vais assurer que les choses se déroulent bien et rapidement», précise Stephan Toussaint.
Pour rappel, le ministre de la Jeunesse et des Sports, accompagné de ses conseillers et des cadres de son ministère, a débuté la tournée au Dojo de Grande-Rivière-Nord-Ouest. Le groupe a ensuite pris la direction des villes-sœurs. Un premier arrêt à Beau-Bassin lui a permis de faire un constat à la piscine Serge Alfred et au Centre national de tennis de table. À Rose-Hill, c’est le Centre national de badminton qui a eu droit à l’attention du ministre Toussaint. Les visites se sont poursuivies aux gymnases de Phoenix et Pandit Sahadeo à Vacoas.